Quand votre vie ne tient qu’a un noeud!

Survie : les nœuds de base

Savoir faire des nœuds est utile dans la vie de tous les jours mais plus encore lorsque l’on pratique la randonnée. Il existe cependant tant de nœuds –  d’arrêt, d’amarrage, autobloquants, en boucle, de capelage, décoratifs, de jonction, de milieu, de rangement, de sangle, tendeurs, d’escalade, de pêche, de spéléo, marins, etc. – que les connaître tous est mission impossible. D’autant plus qu’il faut s’exercer très régulièrement pour ne pas oublier les techniques. Mieux vaut en maîtriser quelques-uns parfaitement que vouloir tous les apprendre. Petit récap des nœuds essentiels simples utiles en trek et survie.


Nœuds de boucle 

Utilisation : pour amarrer, attacher…

Nœud de chaise : le plus connu des nœuds à savoir faire absolument ; très fiable en toutes situations et très facile à réaliser ; existe en versions de calfat, en double, espagnol, sur demi-clé…

Nœud coulant avec nœud de chaise 

Nœud de collet : pour piéger des petits animaux

Nœuds d’arrêt

Utilisation : pour empêcher un cordage de se défaire, de sortir de son conduit ou l’alourdir par exemple…

Nœud en huit : ce nœud, le nœud d’arrêt par excellence, n’abîme pas la fibre du cordage et se défait facilement, contrairement au nœud simple que tout le monde sait faire mais qui est déconseillé.

Nœud de neuf : si vous ratez le nœud en huit, vous obtiendrez probablement cet autre nœud d’arrêt très efficace pour l’arrimage. Lorsque ce nœud est réalisé autour d’un axe, il s’agit d’un nœud de bois.

Nœud de franciscain : très utile pour lester rapidement l’extrémité d’un cordage avant de le lancer.

Nœuds de jonction

Utilisation : pour unir, comme leur nom l’indique, deux cordes, deux morceaux de tissus…

Nœud plat : si ce nœud est l’un des plus connu, il n’est pas très fiable ; à utiliser pour une jonction provisoire seulement si les cordages ne sont pas soumis à des tensions ou secousses

Nœud de carrick : efficace, simple à réaliser et élégant.

Nœuds tendeurs

Utilisation : pour monter un tarp ou une tente…

Nœud tendeur double : plus efficace que le simple, ce nœud autobloquant n’a pas besoin d’être ajusté souvent comme le nœud simple.

Nœud tendeur non bloquant : nécessite un autre nœud pour le blocage mais un neuf facile à réaliser bien utile pour les attaches de tente lorsque l’on a pas de tendeurs…

Nœuds de brêlages

Utilisation : pour assembler des morceaux de bois, lors de la construction d’un abri en A par exemple.

Brêlage carré (bois perpendiculaires) ou en diagonale.

Pour réaliser un brêlage, commencer par faire un nœud de cabestan puis terminer par un nœud plat.

Trépied.

Selon vos besoins, vous pouvez aussi apprendre comment faire des nœuds d’escalade (descente en rappel, nœud de Prussik, nœud de harnais…), des nœuds de pêche, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *