La distillation solaire, une solution efficace pour avoir de l’eau…

L’eau évaporée est elle potable?

En situation extrême de survie, savoir construire un distillateur solaire est un gros atout. Il vous permettra de potabiliser de l’eau de mer, de l’eau très souillée, voire en extrême limite, même de l’urine. Explications.

Distiller l’eau, du plus simple au plus élaboré

Il est possible de construire un distillateur solaire en quelques minutes seulement, à condition d’avoir une bouteille en plastique sous la main. Il suffit de découper le fond de la bouteille, de retourner les bords découpés à l’intérieur pour former une cuvette. Placer ensuite la bouteille au-dessus du contenant rempli d’eau impropre. Placer le tout au soleil. Et attendre quelques heures que le processus de condensation se passe. Enlever la bouteille, ouvrir le bouchon et boire l’eau contenue dans la cuvette.

On peut faire la même chose avec une bassine en plastique (moins pratique en randonnée) de couleur foncée, un plus petit contenant, du plastique transparent et une ficelle. Mettre de l’eau impropre dans la bassine. Poser au centre un contenant assez lourd pour qu’il ne flotte pas. Recouvrir avec le plastique. Le fixer solidement et hermétiquement avec la ficelle. Placer au centre 1 caillou pour que l’eau condensée s’écoule dans le contenant.

Il s’agit d’un procédé chimique tout à fait banal : sous l’effet de la chaleur, l’H2O de l’eau impure, enfermée hermétiquement, se transforme en condensation et donc en eau potable.

Quelle solution choisir?

Certaines marques comme Watercone® ou encore Avmar (Aka Vapor Still gonflable) commercialisent des petits distillateurs. Celui de Watercone®, une simple cloche conique transparente munie d’une gouttière sur un récipient noir de diamètre 80 cm, permet de récolter jusqu’à 1,6 litres d’eau distillée par jour. S’il y a du soleil bien sûr ! Les quantités d’eau distillées sont évidemment dépendantes de l’importance du rayonnement solaire.

Si vous devez rester longtemps sur place, vous pouvez fabriquer un distillateur solaire plus conséquent afin d’augmenter les quantités d’eau buvable :

  • creuser un trou dans un endroit dégagé (sans masque solaire) : minimum 60 cm de profondeur et 90 cm de diamètre ;
    creuser un puisard dans ce trou de la taille du récipient (boîte de conserve vide ou autre) ;
  • mettre un tube ou un tuyau dans le récipient qui vous servira à boire ;
    recouvrir le trou d’une bâche en plastique : elle doit être minutieusement fixée sur le sol (pierres, terre…) afin que l’eau ne puisse pas s’écouler vers l’extérieur ;
    placer une pierre au-milieu de la bâche pour que l’eau s’écoule dans le récipient.

Pour purifier de l’eau contaminée ou de l’eau de mer, il suffit de creuser une tranchée tout autour de votre distillateur maison, à quelques centimètres de distance. Elle sera filtrée par le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *